ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
12309


Comment faire une greffe de rosier ?
question de : NICOUCHE

Voici comment faire une greffe en écusson pour des rosiers.

C'est une méthode de greffe qui se pratique lorsque le porte-greffe est bien en sève afin que son écorce se décolle bien. Elle est très employée sur de nombreux végétaux car elle permet d’économiser le matériel végétal des greffons, (elle ne requiert qu’un seul oeil).

Cette méthode est utilisée pour un peu toutes les dycotylédones, aussi bien les fruitiers, que les ornementales. Elle peut être à oeil poussant au printemps (l’oeil partira en végétation quelques semaines après la greffe), ou à oeil dormant à l’approche de l’été (l’oeil restera en dormance et ne partira qu’au printemps d’après).

Il existe plusieurs portes-greffe en fonction de votre rosier, vous pouvez partir d'un Rosa canina L. (églantier commun) pour les rosiers pleureurs, ainsi que les rosiers tige. A greffer assez tôt en raison d’une chute de sève précoce. A préconiser pour les sols calcaires.

Le Rosa canina ‘inermis’ pour les buissons et grimpants. A préconiser en terrains acides. Intéressant aussi pour la culture en pots.

Le Rosa canina ‘pfänders” , le ‘Schmid’s Ideal’... Le Rosa laxa a peu d’épines, il est vigoureux, à précauniser pour les sols lourds et calcaires. Il est sensible à la secheresse et résistant au froid.

Le Rosa multiflora ‘inermis’ sera à préconiser pour les sols argileux.

Vous devrez arroser régulièrement le porte-greffe une à deux semaines avant l’opération. Nettoyez bien la zone à greffer, en supprimant feuilles et éventuelles épines. Réaliser alors une incision en forme de T dans le porte-greffe.

Dans un premier temps, une incision horizontale, sur environ le tiers de la circonférence (pour la profondeur de la coupe, le couteau est enfoncé jusqu’à ce qu’on sente butter contre la partie dure, le bois). Puis une incision verticale, pour finir de dessiner la forme T. On ira très doucement lors de cette découpe verticale, car la lame a vite fait de dévier de la trajectoire. La longueur de cette incision verticale fera l’équivalent de deux à trois fois le diamètre du porte-greffe.

Décolez l’écorce de la découpe. Cette écorce doit être parfaitement en sève, ne doit présenter aucune résistance. Si ce n’est pas le cas, arrêtez-tout car ça voudrait dire que les conditions nécessaires à la greffe en écusson ne sont pas réunies.

Pour la découpe de l’écusson, on prend un rameau de la variété à multiplier. L'écusson est à découper autour du bourgeon qui se trouve à l’aisselle des feuilles. On coupe la feuille, en laissant le pétiole. Puis on fait une première incision a environ 10 à 15 mm en dessous de l’oeil. Il faut alors extraire l’écusson, en partant 10 à 15 mm au dessus de l’oeil, et en faisant “glisser” le long du rameau. C'est ce prélèvement végétal doté d’un oeil, qui est appelé écusson.

Au dos de votre écusson, vous avez sans doute laissé avec votre découpe un peu de bois. Décollez le sur le haut de votre écusson. Une fois le bois ôté, vous pouvez voir l'arrière de l'oeil.

Il vient alors le moment de la pose de l'écusson. Pour ça, décollez l’incision T à l’aide de la spatule du greffoir par exemple, pour commencer à insérer l’écusson dans l’encoche. Une fois l’écusson enfoncé autant que possible, une partie va dépasser du T, découpez de façon horizontale ce morceau d’écusson qui dépasse.
Terminez en faisant pression avec vos pouces sur les volets du T pour essayer de ne pas laisser d’air entre l’écusson et le bois du porte-greffe. Achevez le travail par une ligature en veillant de ne pas couvrir l’oeil.
réponse de : Gribounet.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 -

















Répondre


ajouter des informations






20-03-2013