ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
18924


Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, Do, qui a donné ce nom aux notes de musique ?
question de : pivoine

Le nom des notes de musique a connu une élaboration très progressive durant le cours de l'histoire. Les notes étaient tout d'abord nommées par les lettres de l'alphabet, système encore utilisé de nos jours dans les pays germaniques:

A : correspondant au La
B : correspondant au Si
C : correspondant au Do (ou Ut)
D : correspondant au Ré
E : correspondant au Mi
F : correspondant au Fa
G : correspondant au Sol

La "SOLMISATION" qui est la méthode de pédagogie musicale consistant à chanter les notes à l'aide de syllabes, fut élaborée au XIème siècle. Celle qui s'est imposée (il y en eut d'autres dès l'origine jusqu'au XIème siècle) est celle de Guy d'Arezzo, en utilisant la première syllabe des siz premiers vers de son hymne "Ut queant laxis" dont voici les paroles :

Ut queant laxis
Ré-sonare fibris
Mi-ta gestorum
Fa-muli tuorum
Sol-ve polluti
La-bii reatum
sancte Johannes.

Les syllabes ainsi utilisées ne correspondaient pas encore à une hauteur de sons fixes, mais permettaient de reconnaitre les qualités des intervalles (les tons et les demi-tons). Les six premiers vers donnaient une série conjointe de six notes appelée Hexacorde, dont le fonctionnement était de pouvoir être disposé indifféremment en partant du fa, de l'ut (do) ou du sol, sans provoquer de modulation, c'est à dire sans sortir du système diatonique.
La première description complète du système des hexacordes a été réalisée par Jérôme de Moravie et par Engelbert von Admont dans la deuxième moitié du XIIIème siècle.

La solmisation connu un déclin au XVIème siècle à cause de la complexité de son utilisation due à l'usage croissant des altérations accidentelles (dièses et bémols au cours d'un morceau musical) dès le Moyen Age.

La première tentative pour introduire des syllabes supplémentaires remonte au XVème siècle par B. Ramos de Pareja. A la fin du XVIème siècle on emploi la syllabe "Sy" pour la note située au dessus du "La".
Le "Si" s'imposas'imposa définitivement au XVIIème siècle tandis que la syllabe "Ut" était remplacée par "Do" pour raison de commodité (G. Doni)

Le "solfège" (qui vient du mot italien "Solfeggio": "Sol" indiquant la note Sol et "feggio" la note Fa)était ainsi constitué.
réponse de : Flory Blues.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 -

















Répondre


ajouter des informations






12-11-2017