ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
21332


Que peut-on faire contre les abus d'autorité d'un professeur sur un élève ?
question de : Simon

Un abus d'autorité dans le cadre scolaire est a considérer avec prudence. Si ce fait est avéré et qu'il se reproduit régulièrement et surtout si l'élève n'a rien à se reprocher au niveau du comportement, la première chose à faire est de demander un rendez-vous avec le professeur concerné et de laisser l'enfant un moment dans le couloir afin d'avoir un entretien en tête-à-tête avec l'enseignant. Parfois celui-ci a des choses à dire que le parent ignore.
Dans tous les cas il est indispensable de garder son calme. La colère est mauvaise conseillère et l'on sait très bien à quel point on peut faire preuve de partialité (quelquefois même de mauvaise foi...) quand il s'agit de son enfant. Il n'est pas question de faire un procès ni à l'un ni à l'autre, mais de considérer les faits avec le plus d'impartialité possible. Devant l'enfant et dans son intérêt il ne faut jamais dénigrer un professeur afin que celui-ci garde une crédibilité face à sa classe. (L'enseignant en saura toujours plus que l'élève, et il est là pour transmettre son savoir). Les élèves critiquent souvent leurs professeurs et c'est dans l'ordre des choses mais qu'ils le fassent entre eux, les parents ne sont pas dans la classe pour observer leur comportement et donc mieux vaut s'abstenir de juger tant qu'on n'a pas tous les éléments.

Il peut arriver qu'un élève mène à bout son professeur. Les enfants sont de fins psychologues naturellement, ils savent très bien où appuyer quand ça fait mal, autrement dit ils n'ont de leçons de manipulation à recevoir de personne. (Ça, les parents le savent bien !) Le nombre d'élèves par classe, le manque de civilité et de politesse, le mépris de la différence sont autant de facteurs - et loin d'être les seuls - qui rendent le métier de professeur de plus en plus difficile.

Comme dans toute société, parmi les enseignants, il y a des gens remarquables et d'autres qui le sont moins ; il peut arriver qu'un professeur soit particulièrement sévère, mais lorsqu'on interroge les élèves sur les préférences qu'ils ont, à presque l'unanimité ils vont dire qu'ils aiment mieux un professeur sachant tenir sa classe et possédant une autorité naturelle (quels sont les profs dont on garde le meilleur souvenir ?...), qu'un enseignant complètement dépassé et qui laisse les élèves faire ce qu'ils veulent en faisant preuve par moment d'un autoritarisme qui peut paraître abusif.

Si l'entretien avec le professeur n'arrange pas les choses, il y a toujours la possibilité de demander rendez-vous avec un CPE et même avec le chef d'établissement. Ou de faire un courrier si on ne peut pas se déplacer.

Si l'abus d'autorité du professeur est réellement avéré, la démarche auprès de son supérieur devrait rapidement faire rentrer les choses dans l'ordre. Si ce n'est pas le cas, il ne faut pas hésiter à faire remonter l'affaire plus haut dans la hyérarchie, les établissements scolaire n'aiment pas trop ce genre de "publicité" et ils savent en principe faire le ménage dans leurs rangs si celà est justifié et nécessaire.
réponse de : Lwiz.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 -

















Répondre


ajouter des informations






20-03-2013