ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
22521


Qui a le droit de mettre fin à une mission d'intérim ?
question de : 3j8j9j3j

Une mission d’intérim est scellée par un contrat dans lequel interviennent trois parties qui sont vous, l’employeur et l’agence d’intérim.

Comme pour les autres contrats de travail, lorsque vous signez un contrat d’intérim on peut vous imposer une période d’essai qui varie de deux à cinq jours ouvrés en fonction de la durée du contrat. Pendant cette période d’essai, l’entreprise ou l’intérimaire peuvent à tout moment mettre fin au contrat de mission.

Après la période d’essai, on peut mettre fin à une mission d’intérim par un accord à l’amiable entre les trois parties (vous, l’employeur et l’agence d’intérim) au cas où par exemple vous auriez trouvé un contrat d’embauche à durée indéterminée. Si par contre il y a une faute grave de votre part, votre employeur peut rompre le contrat de façon anticipé. Si c’est l’employeur qui fait une faute grave, vous avez alors la possibilité de mettre fin à votre mission d’intérim avant son terme.

Si la rupture du contrat d’intérim intervient en dehors d’un cadre « normal » et « légal », elle peut être sanctionnée :
L’employeur doit verser au salarié des dommages-intérêts d’un montant au moins égal aux rémunérations que le salarié aurait perçues jusqu’au terme du contrat.
Le salarié peut être condamné à verser à l’employeur des dommages-intérêts correspondant au préjudice réellement subi par l’entreprise.
réponse de : sako.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 - 4 - 5 - 6 -

















Répondre


ajouter des informations






21-03-2013