ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
23097


Comment calculer le potentiel de séquestration de carbone d'un arbre ?
question de : Simon

Les arbres et plus généralement les écosystèmes forestiers ainsi que les sols, les planctons océaniques, les tourbières et les prairies représentent des puits de carbone ou puits CO2.

Ces réservoirs naturels permettent de créer des puits de carbone grâce à la captation du carbone dans l’atmosphère ce qui permet notamment de contribuer à réduire la quantité de CO2 atmosphérique et donc ces éléments naturels contribuent à la réduction des gaz à effets de serre.

Il peut être possible d’évaluer le potentiel de séquestration d’un arbre ou d’un système forestier et il semble exister plusieurs méthodes de calcul mais ces calculs doivent se faire en prenant en compte de très nombreux critères et c’est pour cela que le calcul du potentiel de séquestration de carbone pour un arbre ou un écosystème fait l’objet de longues et sérieuses études.

Néanmoins, une des formules qui peut être appliquée pour le calcul du potentiel de séquestration de carbone d’un arbre est la suivante :

CO2 (kg/ha) = [(Biomasse totale (m3/ha) * Densité anhydre du bois (kg sec/m3))* Carbone/Matière sèche (kg/kg)] * CO2/Carbone (kg/kg)] + C contenu dans la litière et le bois mort (kg/ha)

Il a été établi que le potentiel de séquestration de carbone pour les arbres à bois durs et denses représentait 20% de leurs poids alors qu’il est d’environ 50% pour les arbres à bois denses tropicaux mais tous les arbres ne disposent pas de la même longévité.
réponse de : Mod-Steph.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 - 4 -

















Répondre


ajouter des informations






05-11-2017