ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
24520


Quel enduit de lissage choisir ?
question de : Martine 27

Le revêtement d'un mur a pour but de le protéger contre l'humidité et contre les chocs, il contribue aussi à l'esthétique du mur.
Le revêtement doit posséder des propriétés d'adhérence au support, de résistance et de planéité. La préparation du support est donc un travail qui exige beaucoup de soin. S'il s'agit d'un mur trop lisse, il y a lieu de le piqueter avant de le revêtir.
Le revêtement est généralement constitué de trois couches appliquées successivement en tenant compte des délais de prise :
a) La couche d'accrochage ou gobetis.
b) L'enduit ou renformis.
c) La couche de finition ou enduit.

La couche finale ou enduit de lissage (enduit de finition) a pour fonctions essentielles de résister aux chocs et de donner un caractère esthétique. On comprend donc qu'il doit être appliqué avec beaucoup de soin.

La teneur en liant doit être inférieure à la couche précédente, entre 350 et 400kg de "bâtard" (mortier bâtard = 2/3 ciment, 1/3 chaux) au mètre cube de sable.
L'enduit de lissage doit être serré à la truelle sans toutefois aller jusqu'au ressuyage de l'eau. Il est ensuite taloché et lissé.
L'épaisseur moyenne de l'enduit de lissage est généralement de 5 à 8mm. Dans les enduits industriels la couche de finition n'est pas indépendante du renformis. Elle est obtenue par un affinage superficiel du corps d'enduit.

On peut varier l'application pour la finition en utilisant divers modes de projection : truelle, balai, machine, ou en modelant après application ; gratté, peigné, poché, etc.
réponse de : mitch.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 - 4 - 5 - 6 -

















Répondre


ajouter des informations






07-11-2017