ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
25086


Que dire sur Maupassant ?
question de : jean

Guy de Maupassant est un écrivain français né en Seine-Maritime en 1850 et mort à Paris en 1893.
Maupassant est né dans une famille désunie, il a été élevé par sa mère et il a gardé un souvenir profond de son enfance libre et heureuse dans la campagne normande, ses souvenirs lui serviront souvent pour décrire la nature et les coutumes de cette région dans ses récits.

Maupassant fait ses études au séminaire* d’Yvetot puis au lycée de Rouen. Très vite il se lie avec un autre grand écrivain, Flaubert, auteur de « Madame Bovary ». Flaubert disait de lui : « C’est mon disciple et je l’aime comme un fils ».
Après la guerre de 1870, Maupassant accepte un modeste emploi au ministère de la Marine qui lui permet de vivre à Paris. En 1878 il travail au ministère de l’Instruction publique. Il parlera ironiquement de l’univers des bureaux dans des nouvelles telles que « L’Héritage » ou « La Parure ».
C’est à cette époque que Flaubert lui fait connaître Emile Zola, Tourgueniev, Alphonse Daudet… Maupassant écrit des nouvelles (La Main d’écorché ; En canot) et des poèmes (Le Mur ; Au bord de l’eau). Durant une dizaine d’années, il se consacre à un apprentissage littéraire, il ne veut rien publier avant d’avoir atteint la rigueur et la netteté d’écriture de son maître Flaubert. C’est en 1880 qu’il publie sa première longue nouvelle « Boule-de-Suif » qui attire l’attention de la critique et l’impose comme écrivain naturaliste*.

De 1880 à 1891, Maupassant publie près de trois cents nouvelles, six romans, de nombreux articles de revues et quotidiens. Malgré le succès, Maupassant se tient à l’écart de la vie mondaine. L’effort intellectuel de cette période de création intense aggrave un état nerveux qu’il avait dés son enfance. Vraisemblablement porteur d’un problème héréditaire (son frère meurt fou à 33 ans), il souffre de troubles psychiques. En proie à des hallucinations, à des crises de dédoublement de la personnalité, il tente de s’ouvrir les veines en 1892. Ramené à Paris il meurt après de longs mois de délire.

Maupassant est l’auteur préféré de ceux qui se délectent des récits pleins de cynisme, de cruauté, de pessimisme enrobés dans une apparence rieuse et facétieuse… Les contes et textes de Maupassant sont emplis de farces, de plaisanteries et de situations burlesques, mais ces drôleries sont toujours pour mieux mettre en avant le malheur de l’homme, ses fausses bravoures, sa lâcheté, sa violence gratuite…

Le lecteur se laisse facilement envoûter par l’extraordinaire attention de Maupassant pour décrire la lumière, la couleur, l’odeur et des détails infimes des paysages, mais le plus souvent ce sont des lieux idylliques qui cachent des violences et des drames.

* séminaire = Institution religieuse, ce sont les Pères (curés) qui donnaient l’instruction dans une institution ecclésiastique comme le séminaire d’Yvetot.

* écrivain naturaliste = Le naturalisme est un mouvement littéraire international qui apparaît à la fin du XIXe siècle. Les naturalistes introduisirent dans leurs romans des descriptions scientifiques et objectives des réalités humaines : ces auteurs montraient la société telle qu’elle était.
réponse de : pascal.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 -

















Répondre


ajouter des informations






04-11-2017