ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
3388


Comment réaliser un escalier en colimaçon en bois ?
question de : charly

Réaliser un escalier en colimaçon en bois n'est pas une tache facile... Il faut acheter le bois, ce qui n'est déjà pas donné, ensuite faire son shéma sur feuille, prendre les mesures, et être un menuisier bien doué pour pouvoir le réaliser.

La plupart des gens préfère se diriger vers des enseignes qui vendent les escalier en colimaçon en bois déjà tout fait, il ne reste plus qu'à les poser.
Les magasins qui vendent ce type d'escalier en bois sont nombreux et les prix y sont parfois interressant par rapport au fait de le faire soit même, surtout lorsque l'on compte le temps, les matériaux et... le risque de se planter !!
Il ne manque que la satisfaction de l'avoir fait soit même. Moi j'ai voulu me lancer dans la réalisation de mon escalier en colimaçon en bois, mais j'en suis vite revenu.

Ceci dit, si vous voulez vraiment faire vous même votre escalier en bois, commencez par bien choisir vos matériaux. Il existe de nombreux bois pour réaliser un escalier, chacun ayant ses caractéristiques et ses utilisations préférentielles.
Si votre escalier doit monter au grenier, vous pouvez prendre un bois tendre... Si c'est pour des passages répettés, prenez plutôt un bois qui supportera mieux les nombreux allers et venus.
Si vous conservez une teinte naturelle, l'érable ou le frène feront l'affaire. Pour un escalier en colimaçon, je vous conseil un bois dur, qui vous permettra des finitions plus raffinées.
Lors du choix de votre bois, pensez aussi à la façon de l'entretenir par la suite. Certains demande plus ou moins d'attention.

Les mesures que vous devrez prendre pour la réalisation de votre escalier en colimaçon en bois seront :
- la hauteur à monter
- l'épaisseur de la dalle : distance séparant le plafond de l'étage inférieur du plancher de l'étage supérieur
- la longueur et la largeur de la trémie
- l'encombrement de l'escalier

Vous devrez ensuite prévoir :
- la hauteur des marches : elle doit être constante et comprise entre 20 et 22 cm
- le giron : il doit être identique sur l’ensemble de l’escalier et compris entre 21 et 25 cm
- l’emmarchement : il est souhaitable qu’il soit supérieur à 70 cm
- l’échappée : elle doit toujours être supérieure à 1m90 (pour permettre le passage d’une personne debout)
si le nombre de marches est supérieur à quinze, il est judicieux de prévoir un palier
- la contremarche est facultative, si le rapport entre l'épaisseur de la marche et sa longueur est suffisant pour assurer sa rigidité.

Voilà, vous savez presque tout pour réaliser votre escalier en bois, cependant, n'oubliez pas de tenir compte de la position et le sens d’ouverture des portes et fenêtres, de
la pente du toit en cas d’étage sous les combles.
Pour votre esaclier en bois en colimaçon, pensez au sens de l’escalier devra-t-il monter vers la gauche ou plutôt vers la droite ?
réponse de : malek.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 - 4 - 5 -

















Répondre


ajouter des informations






19-09-2015