ExplicMode d'emploiRépondreUtilisation
6937


Comment on pose du parquet flottant ?
question de : lambert

De formes, de dimensions et d'essences diverses, le parquet flottants présente de nombreux avantages.
Non seulement il s'installe très aisément, mais de plus il est prévitrifié et ne nécessite que peu de finitions.

Le parquet flottant se pose sur tout support à partir du moment ou il est plan et régulier. Il n'est même pas nécessaire d'ôter les anciens revêtements (moquettes usées, linos, etc.), qui constitueront une excellente sous-couche.

Les parquets flottants peuvent même être appliqués directement sur une chape de béton, un vieux carrelage ou un parquet ancien. On évite ainsi les travaux de démolition et d'évacuation des résidus, opérations longues, astreignantes, salissantes et coûteuses.

Un marteau, une scie à bois, une cale et un crayon seront les seuls outils dont vous aurez besoin pour poser votre parquet.
Si vous n'avez pas laissé la moquette ou le lino, vous avez intérêt à intercaler entre le plancher et le parquet une feuille de sous-couche isolante mince (mousse, liège, feutre bitumé, etc.), qui apportera souplesse et confort acoustique.

Choisissez pour commencer la pose de votre parquet flottant un coin de la pièce présentant un angle droit parfait.

Placez des tasseaux ou des règles de bois le long des plinthes existantes tout autour de la pièce, en veillant à ce que l'angle entre ces éléments soit à 90°. Posez la première dalle dans l'angle. Juxtaposez les premières plaques des rangées longitudinales et transversales, en encollant les rainures. Ces points de colle, que vous répéterez sur tout le pourtour de la pièce, assureront une certaine tenue à l'ensemble. Mais ils ne sont pas obligatoire.

Continuez la pose du parquet en progressant "en escalier", et soignez les jonctions entre les dalles en les forçant aumoyen d'un marteau et d'une cale en bois.

Lorsque toute la surface incluse entre les règles est couverte, ôtez celles-ci et continuez l'application en coupant les chutes au fur et à mesure de votre avance.
Pensez à laisser un espace d'au moins 1 cm entre le mur (ou la plinthe) et le bord de la dalle de rive. Un pied de biche vous aidera à glisser les derniers éléments au pied des murs.

Comblez les joints de dilatation aménagés autour de la pièce (espace de 1 cm) avec du feutre bitumé, des bandes de polystyrène ou de liège, et couvrez-les au moyen de baguettes décoratives de finition soigneusement clouées (quart-de-rond, par exemple).

Terminez par le seuil des portes, en posant un profilé mouluré, spécialement étudié pour compenser l'épaisseur du parquet.
réponse de : justin.




Sujets en relation :


Les 5 questions précédentes :


Voir les autres fiches dans la même catégorie : page 2 - 3 -

















Répondre


ajouter des informations






19-09-2015