Comment l'Eglise voit les comédiens du 17éme siécle ?

Au XVIIème siècle et même avant, le théâtre met en scène des violences, de l'amour, de la haine, la peur, la colère, la vengeance...

Le théâtre montre l'individu s'abandonnant aux pulsions de son corps. L'Église ne voit pas la chose d'un très bon oeil et elle tient les comédiens pour des débauchés.

L'Eglise considère que le théâtre provoque chez les spectateurs de dangereuses émotions qui conduisent irrémédiablement au péché. Les comédiens sont honnis par l'Église et frappés d'excommunication. Ils n'ont même pas droit aux derniers sacrements à leurs morts.

(1)
5 pour 1 vote(s) Question de: manon | Réponse de: Candice - Mis à jour: 07/04/2007
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus