Poser des RTT pendant la période d'essai la prolonge t'elle d'autant ?

En principe, il est d'usage qu'un salarié en période d'essai ne puisse pas prendre des congés. Le bon côté, c'est qu'il accumule ses congés payés. En cas de départ de l'entreprise, il devra donc récupérer une indemnité de congés payés.

Si dans l'entreprise ou vous faites une période d'essai, vous devez prendre des congés, RTT, congés sans soldes ou arrêt maladie, ça suspend le contrat de travail et prolonge d'autant de jours ouvrés la période d'essai.

Donc, pour résumer, en cas de RTT, la période d'essai est prolongée d'une durée équivalente à l'absence.

Mais attention, si pendant une période de congés pour arrêt maladie par exemple, si votre employeur estime que vous ne faites pas l'affaire et qu'il ne compte pas vous garder (et ceci pour une ou des raisons valables), il peut très bien vous renvoyer pendant votre arrêt maladie si vous êtes en période d'essai ou décider de prolonger cette période d'autant de jour qu'a duré votre arrêt maladie.

Question de: nathalie | Réponse de: camille le puy
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus