Pourquoi le vêtement de travail d'un peintre est blanc ?

Les vêtements sont visibles et porteurs de significations. Le vêtement de travail à beaucoup évolué au fil du temps (et particulièrement ces dernières années). A l’origine ces vêtements étaient fait pour protéger, puis très vite ils sont les signes de la classe sociale ou de la fonction de celui qui les portes (uniformes, blouses, salopette), même s’ils sont parfois détournés de leurs significations ou de leurs fonctions premières, à l’origine le blue-jeans est un vêtement de travail pour les cow-boys et la salopette avait été conçue pour les ouvriers par Adolphe Lafont pour rajouter des poches aux vêtements de travail. La salopette se portait par-dessus les vêtements pour ne pas les salir (salopette vient du mot salope , sale).

Au début du XXème siècle, ce même Adolphe Lafont a eu l’idée de créer un vêtement adapté à chaque grand corps de métier. Le tissu est choisi en fonction de l’activité. Puis le vêtement sera mis en adéquation entre le métier et la technicité (plus ou moins de poches, pièces de renforts, manches amovibles…). Enfin, le choix de la couleur du vêtement de travail se fait pour d’un côté matérialiser l’appartenance à une corporation et d’un autre côté pour des raisons pratiques, ainsi les métiers salissants utilisent un vêtement de couleur foncé et les métiers qui le sont moins prendront une couleur claire, ce qui est le cas pour le blanc du vêtement de travail des peintres ou des plâtriers.

Question de: BlooZ | Réponse de: haraj - Mis à jour: 12/10/2010
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus