Que faut il vérifier avant d'acheter un piano d'occasion ?

L'achat d'un piano est un investissement conséquent. Il y a donc certaines choses à prendre en compte avant d'acheter un piano d'occasion.

La chose n'est pas simple car déjà, même avec un piano neuf, on peut remarquer des différences sonores entre différents instruments... Même si ils sont de la même marque.

Dons avant de vous lancer dans l'achat d'un piano d'occasion, comme pour n'importe quel autre instrument, essayez le. En montant une gamme du grave vers l'aïgu, vous apprécierez l'égalité du clavier. Plaquez des accords dans plusieurs registres différents pour pouvoir comparer l'enfoncement des touches.

Si vous vous appercevez qu'il est très souple dans le medium et plus grave dans l'aigu, c'est sans aucun doute que le piano à été beaucoup utilisé.

Seconde vérification avant l'achat d'un piano d'occasion, veillez au bon alignement des étouffoirs au repos, puis faites la même chose avec la pédale de gauche enfoncée. Chaque note doit s'étouffer automatiquement lorsque la touche revient à sa position initiale.

Observez attentivement l'usure des marteaux. Si la tête est creusée, vous devrez changer les feutres et réharmoniser l'instrument. Faites jouer ça pour négocier le prix de votre piano d'occasion.

Verrifiez aussi les pédales et leurs efficacité. Enfin, pensez bien à vous assurer que la table d'harmonie soit en bon état. Soulevez le couvercle pour les pianos à queue ou enlever le cadre en bois situé sous le clavier pour les pianos droits. Il faut au moins que le cadre soit bien en métal car si c'est un cadre de bois, le piano sera inaccordable.

Question de: toto | Réponse de: corine
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus