Quelle est la comparaison entre la brique à rouler et un agglo ?

La question est relativement vague. Il faudrait la préciser. En tous les cas, l'utilisation d'un matériau dépend de la fonction qu'il remplit ainsi que de la finition envisagée.

La brique roulée type monomur a été développée afin de construire un mur sans isolation rapportée et donc d'être plâtrée à l'intérieur. Elle est naturellement isolante, étant donné les nombreuses alvéoles d'air et la nature du matériau. Sa capacité isolante est fonction de son épaisseur. De plus, elle a une bonne inertie thermique.

Le bloc de béton n'est pas isolant en lui-même. Certains blocs (de type Topargex le sont un peu plus) mais il faut quand même ajouter une isolation. En règle général, l'idéal est d'isoler par l'extérieur mais selon les régions, l'isolation se fait encore régulièrement par l'intérieur.

Complément d'information d'un autre internaute :

La brique Monomur est un concept qui permet, théoriquement, de se passer d'isolant. Le problème c'est que, sans isolant, les ponts thermiques sont redoutables (feuilures de fenêtres, planchers...). De plus il semble que la brique Monomur ne rentre plus dans la prochaine règlementation RT, il faudra donc isoler le Monomur ! L'agglo présente des performances suppérieures (attestées par le CERIB), en matière d'isolation thermique et accoustique, en matière d'hygrothermie, de qualité de l'air intérieur, de gestion des ressources naturelles, d'entretien/maintenance, et de qualité de recyclage. De plus il existe desormais l'agglo à rouler, découpé en modules, qui évite donc les ponts thermiques, est beaucoup plus stable, solide et isolant, et constitue un vrai gain de temps. C'est le TECHNIBLOC je crois.

Question de: Manu | Réponse de: xmen - Mis à jour: 11/03/2008
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus