Comment détecter une maladie nosocomiale, symptomes, par une prise de sang ?

Les maladies qui sont qualifiées de nosocomiales sont celles qui sont provoquées par une infection qui a été contractée au cours d’une hospitalisation et le propre de cette infection réside dans le fait qu'elle n’existait pas avant cette hospitalisation ni durant les 48 premières heures passées à l’hôpital.

Mais une maladie nosocomiale peut également être définie par une maladie secondaire dont le germe a pris naissance à l’hôpital et avant la sortie du patient.

Les maladies nosocomiales peuvent provoquer certaines pathologies qui peuvent être des infections urinaires, des septicémies, des pneumonies ou des infections au niveau des plaies chirurgicales mais cette liste n’est pas exhaustive et les germes qui peuvent être responsables de maladies nosocomiales sont assez nombreux.

Les symptômes qui peuvent annoncer une maladie nosocomiale peuvent être nombreux et différents en fonction de la nature de la pathologie et cela peut être une fièvre, une infection purulente, une toux, une déhiscence au niveau de la plaie, une oligurie, une chute de la tension, etc…

Plusieurs méthodes sont employées afin de détecter une éventuelle maladie nosocomiale et là encore cela dépend de la nature de la pathologie, il est donc possible d’utiliser des analyses sanguines, des prélèvements, des mises en culture, des radiographies, des échographies, etc…

Question de: tiloul | Réponse de: Mod-Steph - Mis à jour: 19/05/2011
Sujets en relation:
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus