Sans volonté écrite du défunt, l’inhumation peut-elle se faire par incinération ?

En France, lors du décès d'une personne, il n'est autorisé légalement que deux modes pour le corps du défunt et il s'agit soit de l'enterrement dans une tombe aussi appelée une inhumation soit de l'incinération qui est aussi appelée la crémation.

Normalement la loi prévoir que le défunt, avant son décès, doit spécifier à ses proches ou dans ses dernières volontés ou encore par testament s'il souhaite être incinéré et cette volonté doit en principe être stipulé par écrit.

Mais il est admis lorsque le défunt n'a pas pu spécifier sa volonté de crémation par écrit que cette décision puisse être prise par toute personne qui a la qualité pour pouvoir aux funérailles et justifie son état civil et son domicile.

Il est donc possible pour une personne qui a le droit et le pouvoir d'organiser les funérailles du défunt de prendre la décision d'inhumation par incinération et il s'agit généralement du conjoint survivant, des enfants ou des parents du défunt ou de la personne proche qui assume la charge financière des obsèques.

Question de: rachelle | Réponse de: Mod Stéph - Mis à jour: 08/02/2010
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus