Comment fonctionne un frein électromagnétique pour une éolienne domestique ?

Quel que soit le type d’éolienne dont vous êtes équipé, pour ne pas qu’elle se détruise prématurément, surtout lorsqu’il y a des vents violents, elle doit être équipée d’un système de freinage qui donnera la possibilité de diminuer les contraintes mécaniques que va subir votre éolienne.

Vous avez alors la possibilité d’opter pour un système de frein manuel ou automatique. Le frein électromagnétique est inséré au plus près du disque éolien lorsqu’il y a une ligne d’arbre avec multiplicateur incorporé ; il agit de façon progressive pour réduire les contraintes élevées apparaissant lors d’un freinage brutal sur une roue de plus grande inertie. En clair, le système de freinage va ralentir ou même arrête l’éolienne lorsque sa vitesse de rotation dépasse un certain seuil qui aura été prédéterminé ou lorsque l’anémomètre intégré à l’éolienne mesure une vitesse de vent trop élevée.

Un système de ralentisseur électromagnétique pour réguler la vitesse des rotors d’une éolienne présente l’avantage d’être très réactif et en plus ne nécessite pas d’entretien spécial puisqu’il ne dispose d’aucune pièce compliquée, il n’y a pas de ressort, pas de joint tournant, pas de rotule…

Avec un système de frein électromagnétique pour une éolienne, les pâles sont freinées automatiquement par une bobine en fonction de la puissance du vent (et donc de la vitesse de rotation des pales). Le freinage est automatisé, précis et silencieux, il est sans usure car sans frottement.

Question de: daniel | Réponse de: Sabrina - Mis à jour: 12/11/2013
Sujets en relation:
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus