Lequel des deux parents divorcés paie les frais de scolarité lorsque l'enfant rentre au lycée ?

Lorsqu'un couple divorce ou qu'un couple se sépare, le parent qui obtient la garde et la résidence de l'enfant peut demander à ce que l'autre parent lui verse une contribution à l'entretien et à l'éducation de l'enfant qui est aussi appelée une pension alimentaire, le montant de cette pension est fixé par le juge aux affaires familiales en fonction des ressources du parent demandeur ainsi que de celles de l'autre parent mais il peut également prendre en compte les besoins nécessités par l'enfant.

Une pension alimentaire ou une contribution est donc fixée par un jugement rendu par le tribunal aux affaires familiales et cette somme qui est très généralement versée mensuellement englobe les frais qui sont engagés par le parent qui a la garde de l'enfant dans le cadre de son entretien et de son éducation ce qui engendre notamment certains frais comme la scolarité, des activités sportives, des loisirs, des vêtements, etc...

Les frais qui peuvent être engendrés lors de la scolarité d'un enfant et notamment lors de son entrée au lycée ou autre doivent normalement être réglés par le parent qui perçoit la pension alimentaire et qui peut dans certains cas percevoir certaines allocations ou aides relatives au fait que ce parent dispose de la garde de l'enfant.

Cependant, il peut être possible aux deux parents de trouver un accord amiable sur d'éventuels frais supplémentaires tout comme le parent qui perçoit la pension alimentaire peut déposer une requête auprès du tribunal aux affaires familiales afin d'obtenir une révision de cette pension ou d'inclure la participation supplémentaire de l'autre parent à certains frais.

Complément d'information d'un autre internaute :

La personne qui paie les frais de scolarité est celle qui a la garde de l'enfant en compensation de la prime de rentrée scolaire.

Question de: FREDERIQUE | Réponse de: Mod-Steph - Mis à jour: 05/07/2010
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus