Que se passe-t-il si je tombe malade au cours d'une période d'essai ?

Une période d'essai est faite pour permettre à votre employeur d'apprécier votre aptitude professionnelle. Si vous tombez malade au cours de cette période, la durée de l'essai peut être prolongée d'une durée égale à celle de l'absence ; elle peut l'être, mais ce n'est pas obligatoire... Ce n'est pas un droit. Votre employeur peut donc mettre fin à cet essai sans justifier sa décision et ceux pendant que vous serez en arrêt maladie.

Par contre, si votre arrêt est dû à un accident de travail ou une maladie professionnelle, l'employeur ne peut rompre le contrat.

En principe, si lors de votre période d'essai vous tombez malade mais que votre employeur semble déjà être satisfait de votre travail, il prolongera la période d'essai d'autant de jour que vous aurez d'arrêt.

Il vous adressera un courrier pour vous notifier de la nouvelle date de fin de période d'essai.

Par contre, il est évident que s'il estime déjà que vous ne ferez pas l'affaire, il est en droit de vous en informer, même si vous êtes en arrêt maladie. Sa décision devra être motivée uniquement pour des raisons professionnelles.

Question de: vika | Réponse de: philou
Sujets en relation:
Les 5 questions précédentes:
Explic utilise des cookies sur son site. En poursuivant votre navigation sur explic.com, vous en acceptez l'utilisation.  En savoir plus